Rendez-vous dans une salle de sport pour une partie de squash 1
0 Comments

Le squash est un sport de plus en plus à la mode. Il est accessible au plus grand nombre et de nombreuses salles proposent sa pratique. Cette dernière est peu onéreuse et permet de se dépenser le temps d’une partie. Vous pouvez en apprendre plus directement auprès d’une salle de sport spécialisée.

Petite histoire du squash

Comparé à certaines autres pratiques, le squash est relativement récent. Sa pratique remonte aux années 1850 environ, à l’école privée de Harrow à Londres. C’est la première fois que le principe du squash est utilisé officiellement, autrement que dans une utilisation privée. Le premier court sera créé en 1883 dans la ville d’Oxford. Il faudra néanmoins attendre plusieurs années pour que le sport devienne véritablement populaire.

Bien que le squash provienne de l’Angleterre, ce sont les Etats-Unis qui ont codifiés le jeu en 1907. Par la suite, ces règleront seront modifiées et améliorées tout au long des années suivantes avant d’être adoptées par d’autres associations. Bien que le jeu soit populaire dans la bourgeoisie, il deviendra de plus en plus courant avec la construction des premiers courts de squash publics. Au début des années 1980, ce sera le sport le plus apprécié et populaire en Angleterre ainsi que dans les anciennes colonies anglais (notamment aux Pakistan). N’hésitez pas à vous renseigner sur le site de la fédération française de squash.

La raquette et les balles utilisées dans la pratique du squash

Les raquettes ont plusieurs fois évolués au fil de l’histoire du squash. Premièrement en bois, elles sont maintenant en aluminium ou en métaux composites. Selon les besoins et le style de jeu, vous aurez le choix entre une raquette plus lourde en métal ou plus légère avec des matériaux composites et des fibres de carbones, de kevlar ou encore de titane. Plus la raquette sera légère, plus elle sera facilement maniable.

Concernant les balles de squash, plusieurs modèles différents existent. Pour les reconnaître, il faut se fier aux marquages :

  • Deux points jaunes pour une balle utilisée généralement dans les compétitions officielles. Ce sont les balles les plus lentes.
  • Un seul point jaune concerne une balle lente mais non officielle.
  • Le point vert ou rouge pour une balle standard avec un rebond moyen voir haut.
  • Un point bleu pour les balles utilisées pour les parties plus légères et les débutants. La balle est alors rapide avec des rebonds très hauts.

Si c’est le dernier modèle qui est utilisé pour les débutants, c’est parce que la balle s’échauffe rapidement pour gagner en vitesse et en dynamisme… Souvent recherché pour des parties entre amis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *