Qu’est-ce qu’une chambre de culture ? 1
0 Comments

Une chambre de culture est une tente consacrée à la culture d’intérieur. Il existe différents types  de chambre de culture pourtant celle en toile demeure la plus utilisée. Ainsi découvrez toutes les caractéristiques d’une chambre de culture ainsi que son mode de fonctionnement.

Chambre de culture : cultiver en intérieur

Une chambre de culture est un endroit permettant de cultiver des plantes sous lumière artificielle ou lumière du soleil, ou bien les deux. Par l’usage des lampes, de la chaleur est produite et un ventilateur peut être usé afin de refroidir la température.  

Les tentes conçues en toile sont très pratiques au montage et est totalement hermétique à la lumière extérieure. Au sein de cette tente, se trouvera une matière réfléchissante, ordinairement du mylar. Il est notamment possible d’y avoir de l’aluminium ou des bâches blanches. Habituellement, la culture hydroponique est plus rentable engendrant un rendement plus conséquent.

Une chambre de culture est plus productive dès le moment que les conditions de croissance ne sont pas parfaites telles qu’un espace qui n’est pas illimité. Ce type de culture est très répandu dans les salles de croître, notamment quand les fruits viennent à maturité trop rapidement ou que la production est opulente.

Une culture hydroponique se définit comme une culture de plantes dans des matériaux dits “morts” tels que du gravier, du sable ou de la noix de coco. Les plantes seront alimentées à l’aide d’un mélange d’eau et d’engrais afin de contrôler la quantité nutritionnelle ainsi que ses besoins spécifiques.

Afin qu’il ait une bonne croissance, il est important de vérifier la température et l’humidité. Ces données sont différentes le jour et la nuit. Dans l’idéal, la température doit être inférieure la nuit et l’humidité doit notamment être diminuée à moitié au cours de la journée. De plus, la ventilation ainsi que la présence de dioxyde de carbone sont des caractéristiques à prendre en compte.

Un espace de culture est un endroit autonome qui est automatisé, généralement clos. Cependant, afin de réussir sa production il est nécessaire de changer les fréquences de rétro-éclairage, de dioxyde de carbone ainsi que de l’humidité. Il faut cependant rester prudent avec la climatisation qui risque d’assécher l’air.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *