Pourquoi et comment se former au secourisme ?  1
0 Comments

Seulement 50% des Français connaissent les gestes de premier secours. Lorsqu’une personne est victime d’un arrêt cardiaque, elle n’a que 50% de chance de survie durant les 5 minutes qui suivent sont arrêt sans massage cardiaque.

Les chances diminuent à 15% lorsqu’on passe à 10 minutes. Il est donc réellement important de se former au secourisme et connaître les gestes de bases pour venir en aide aux personnes en danger de mort. Alors comment peut-on se former au secourisme et à quel prix ? Où se déroulent ces formations ?

Où peut-on se former au secourisme ?

De nombreuses sessions de formations sont régulièrement organisés un peut partout en France. Il faut se rendre à la préfecture du département dans lequel on réside ou alors s’inscrire directement en ligne sur le site de la préfecture de sa région. Vous pouvez également vous rendre à la Croix-Rouge, la Protection civile ou encore à la caserne de Pompier de votre ville.

Quels sont le temps de formation et son objectif ?

Les sessions de formation pour une initiation durent en général 2 heures. Mais il existe également les formations de prévention et secours civique de niveau 1. Ces formations sont plus poussées et peuvent durer environ 10 heures. Le prix de la formation varie entre 20 et 50€. Cela dépendra du temps passé avec les formateurs et du type de la formation.

L’objectif de la formation à l’initiation est d’apprendre les gestes de bases qui sont essentiels au secours d’urgence. Les formations plus poussée de prévention et secourisme permettent d’enseigner le secourisme plus en détail. Mais les bases sont déjà pas mal. Aucun diplôme est délivré à la fin de la formation, mais une attestation sera remise par le formateur au nom du préfet.

Quelle est la limite d’âge ?

L’âge minimal requis pour une formation de secourisme est de 10 ans. Les gestes sont donc très simples à apprendre. La formation reste ludique et permet de se projeter dans des situations de tous les jours comme par exemple des coupures graves en faisant la cuisine, se brûler avec de l’eau bouillante ou encore tomber d’un escalier.

En général, se sont les accidents domestiques qui finissent aux urgences, alors avoir les premiers bons réflexes permet de désencombrer un peu les urgences. Grâce à ces formations, les stagiaires pourront analyser l’état de santé de la victime, donner les premiers secours, prévenir les accidents de la vie courante en sensibilisant les autres aux risques les plus fréquents, appréhender et gérer un accident tout en sachant porter secours et protéger la victime sans se mettre en danger soi-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *