Les différents types d’éviers

L’évier est une des pièces maitresses de la cuisine. Longtemps simplement fonctionnels, les nouveaux modèles explorent des matières et des formes très diverses et intègrent de plus en plus de technologie. Le prix d’un évier peut être faible, quelques dizaines d’euros, mais certains modèles peuvent atteindre des coûts impressionnants dépassant aisément les 1000 euros. Mieux vaut donc ne pas se tromper et connaitre ce qu’il se fait sur le marché.

Les types d’éviers

Il y a actuellement trois grands types d’éviers sur le marché. Un expert du sanitaire à Besançon saura fournir et installer ces trois produits.

On retrouve tout d’abord l’évier à poser qui se place simplement sur le plan de travail. Il peut se montrer très esthétique, mais moins pratique à l’usage. Il y a ensuite l’évier encastrable qui vient simplement se placer dans un espace découpé dans le plan de travail. Enfin, on retrouve l’évier intégré qui ne fait qu’un avec le plan de travail, rendant l’ensemble fonctionnel et très esthétique.

Les robinets

Le robinet est une composante essentielle de l’évier. Il est souvent l’une des sources d’ergonomie les plus impactantes. On retrouve principalement deux technologies sur le marché que sont le mélangeur et le mitigeur. La première est en passe de disparaitre en raison de son fonctionnement contraignant et qui consomme beaucoup d’eau. Le second en revanche est à privilégier pour sa facilité d’utilisation. Un capteur laser est également une option viable pour garantir l’hygiène. Enfin, la douchette est un accessoire très appréciable pour faciliter les tâches du quotidien.

Les matériaux

L’inox, la résine, la céramique et la pierre sont les matériaux les plus courants. L’inox est économique et résiste à tout. La résine possède des caractéristiques de résistance très intéressantes et peut avoir des formes et couleurs beaucoup varié. La céramique est facile d’entretien, mais peut se révéler fragile. Enfin, la pierre possède toutes les qualités, mais est très chère.

← Comment se former pour faire des massages ?
Préparer une hospitalisation à domicile →

Author:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *