Les différentes coiffures africaines 1
0 Comments

Vous avez envie de changer un peu de coiffure ? Vous en avez marre de réaliser toujours les mêmes queues de cheval et chignons ? La culture africaine a tant à nous offrir, y compris au niveau de la coiffure féminine. Voici quelques idées pour vous aider à trouver une coiffure africaine qui vous conviendra !

Les nattes africaines

Tout d’abord, il faut savoir que si vous souhaitez réaliser l’une de ces coiffures africaines, il sera préférable de vous adresser à un professionnel. Pour cela, vous pouvez vous rendre chez un coiffeur à Pfaffenhoffen, par exemple. Vous pouvez vous renseigner auprès des différents salons de coiffure afin de savoir lequel propose ce type de prestation.

Il existe différentes manières de tresser les cheveux à la mode africaine. La première technique consiste à tresser à même le cuir chevelu, un peu à la façon box braids. Elles peuvent également être très fines, de sorte que l’on puisse les enrouler dans un chignon volumineux au niveau de la nuque. Cela pourrait rappeler l’esthétique d’un tissage. Enfin, elles peuvent constituer le début d’une coiffure qui évoluera ensuite en coquille, posée elle aussi au bas de la nuque.

Les Bantu Knots

Il s’agit de très petits chignons qui sont réalisés à partir de mèches de cheveux enroulées sur elles-mêmes. La coiffure est séparée en forme rectangulaire, qui est occupée en son centre par le petit chignon. Le principal avantage de cette coiffure est qu’elle ne nécessite pas d’avoir les cheveux très longs.

Les vanilles

On appelle vanilles des tresses qui sont faites de deux brins, et non trois, comme habituellement. Il est possible de les faire sur toute la chevelure, ou seulement sur une partie de celle-ci. Elles peuvent être rassemblées en chignon ou bien laissées libres, à la même manière des tresses africaines plus classiques dont il est question plus haut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *