L'asperge, un trésor du patrimoine alsacien 1
0 Comments

Qui n’a jamais entendu parler des célèbres asperges d’Alsace ? Si ces dernières sont évidemment moins prisées et moins connues qu’une choucroute garnie traditionnelle ou encore que les fameuses tartes flambées, il reste cependant que ces dernières font partie intégrale du patrimoine alsacien. Si vous cherchez à en obtenir, n’hésitez pas à vous rendre dans une authentique ferme d’Alsace.

Bref historique de l’asperge

Pendant la période antique, ce légume était consommé en grande quantité par les peuples du bassin méditerranéen mais aussi par les Égyptiens et par les Grecs. Elle prendra néanmoins un véritable essor au fil du temps, si bien qu’à la Renaissance, c’est un mets très raffiné. Louis XIV, d’après les livres d’histoire, en voulant impérativement à sa table tout au long de l’année… Un caprice royal.

De nos jours, la période de consommation s’étend d’avril à juin selon la région et selon la variété de l’asperge. Pour profiter de toutes les saveurs de ce légume d’exception, il est principalement commercialisé frais !

Les différentes variétés que vous trouverez

Tout le monde a sa petite préférence en matière d’asperge, que ce soit la verte, la blanche ou encore la violette… Mais savez-vous vraiment d’où viennent ces couleurs ? C’est le mode de culture qui impacte sur la couleur :

  • La couleur blanche est la plus naturelle. Le bourgeon arrive sur les racines de la plante afin de se développer sous terre. Elle garde alors une belle couleur blanche nacrée. Dès que la tête sort de la terre, l’agriculteur la récoltera.
  • Une asperge violette, de son côté, a profité d’une culture plus longue et sera resté au soleil. C’est l’impact de ce dernier qui la colore en rose puis peu à peu en violet.
  • Enfin, l’asperge verte dispose d’une technique de culture particulière. Ici, l’agriculture en serre ou en tunnel de protection et de mise. Une fois sortie de terre, elle s’allongera et prendra cette couleur verte caractéristique.

Comment bien conserver une asperge ?

Désolé de vous décevoir, mais il n’existe pas vraiment de solutions miracles. Une fois sortie de terre, l’asperge ne se conserve pas très longtemps. Si vous n’êtes pas un adepte de la congélation, il vous faudra rapidement la cuisiner. Éventuellement, la stérilisation dans des bocaux fermés et dans de l’eau salée est envisageable.

Le meilleur conseil reste celui de s’acheter vos asperges fraîches en fonction de vos envies… Cela vous évitera de vous rendre compte, un matin, que les asperges d’il y a deux jours ne sont déjà plus comestibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *