La sauce soja : monument asiatique

La sauce soja est principalement connue en France par le biais des restaurants asiatiques qui se développent de plus en plus dans l’hexagone. Cette sauce, sucrée ou salée, est très appréciée des consommateurs qui n’hésitent plus à l’utiliser pour réaliser des recettes à la maison. Les supermarchés proposent des produits de qualité, mais qui ne valent pas les sauces directement importées d’Asie par un professionnel des produits asiatiques à Montpellier. Découvrez l’histoire de la sauce soja et ses multiples utilisations.

Histoire de la sauce soja

La sauce soja est apparue pour la première fois en Chine, et non au Japon comme beaucoup de personnes peuvent le penser. Ce n’est à l’origine qu’une pâte composée de marinade de viandes et de poissons. Ce n’est qu’après que le soja et la farine deviendront les ingrédients principaux de la sauce. Au Japon, la sauce s’est largement développée après qu’un édit impérial ait interdit la consommation de viande.

La fabrication a elle aussi évolué au fil des années, selon les régions et les préférences de chaque peuple. Le procédé reste toutefois très proche. On commence par cuire le soja, qui sera ensuite torréfié. Puis vient l’étape de la première fermentation et du salage avant de réaliser la deuxième fermentation. Enfin, le tout est filtré avant d’être stocké.

L’utilisation de la sauce soja

Là encore, l’utilisation varie d’un pays et d’une culture à l’autre. Elle permet généralement d’assaisonner les viandes et les poissons. La sauce soja est aussi parfaite pour créer différentes marinades et bouillons. Enfin, la sauce soja entre dans la composition de nombreuses autres sauces comme la sauce teriyaki.

Il existe plusieurs sortes de sauce soja. Les différences se font surtout entre les sauces salées et les sauces sucrées. De plus en plus, les fabricants cherchent aussi à créer des déclinaisons de sauce avec un teneur en sel plus faible. Lisez bien l’étiquette.

← Comment savoir si on a un don de voyance ?
Pourquoi acheter des pièces auto en ligne ? →

Author:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *