La cuisine alsacienne

En Alsace on conserve une culture régionale très forte. La cuisine est très représentative de cette tendance et l’on trouve des plats délicieux qui se sont fait connaitre à l’échelle nationale. Oui, mais pas toujours, et il est important de s’intéresser à cette culture gastronomique pour en apprécier tous les aspects. Au travers de quelques plats et produits typiques, découvrez ou redécouvrez la cuisine d’Alsace. La meilleure solution pour vous reste de déguster ces spécialités dans un restaurant du Sundgau ou une cave à vin de Colmar.

Le vin

Commençons cet article avec le vin. L’Alsace et son vignoble ont su ces dernières décennies changer leur production pour aujourd’hui arriver à des cépages de très grande qualité. Les vignes s’étendent de la plaine du Rhin jusqu’au massif des Vosges.

La grande majorité de la production se compose de vin blanc (Riesling, Gewurztraminer, Pinot blanc et gris, etc.), mais aussi de quelques vins rouges ainsi que des mousseux avec les crémants d’Alsace. Quoi qu’il en soit on peut faire un repas en étant accompagné de vin alsacien de l’apéritif au fromage.

Les plats

La cuisine alsacienne est généreuse. C’est avec ce terme qu’elle est le mieux définie. La particularité et que les plats les plus connus et les plus rependus n’intègrent pas des produits spécifiquement alsaciens. La plupart du temps ce sont même des ingrédients qui ne sont pas produits localement. Les influences sont nombreuses du fait de la situation géographique de la région. La France, L’Allemagne, la cuisine alsacienne puise dans de nombreuses cultures culinaires.

Il faut néanmoins retenir que quelques mets, et ceux sélectionnés sont :

  • La tarte flambée (ou flàmmenküeche) : c’est un morceau de pâte à pain étaler finement puis agrémentée de crème, de lardons et d’oignons (pour la recette traditionnelle). La tarte flambée passe alors au four à pain où elle est cuite quelques secondes pour ressortir croustillante.

 

  • La choucroute (ou Sürkrüt) : surement le plat Alsacien le plus connu. La recette régionale intègre des patates et quelques charcuteries locales. Mais on retrouve maintenant ce plat un peu partout en France avec des déclinaisons comme la choucroute de poisson.

 

  • La carpe frite : plat originaire du sundgau (sud-Est de l’Alsace), la carpe frite se déguste généralement à volonté. Tout est dans le nom, des carpes passées à la friteuse, des frites avec du vin (alsacien évidemment), de la mayonnaise et de la salade (pour ceux qui ont mauvaise conscience).

Ce sont là les trois plats retenus. Ce sont les plus populaires et les plus servis dans les restaurants. Il ne faut cependant pas oublier le baeckeoffe et autre Fleischschnacka. Il existe beaucoup d’autres spécialités alsaciennes.

 

 

 

← Qu'est-ce qui définit une maison passive ?
Acheter sa voiture électrique d’occasion →

Author:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *