Faites face à l'asbethe avec une entreprise de désamiantage pour une meilleure isolation 1
0 Comments

L’amiante a longtemps servi comme matériau d’isolation en France et dans plusieurs pays d’Europe. Il a majoritairement été produit au Quebec, dans la région appelée la Ceinture de Serpentine, en référence à l’un des types d’amiante les plus connus. Cependant, sa dangerosité et les risques important sur la santé dont il est responsable ont conduit à le faire interdire. Heureusement, il existe de très bonnes alternatives. Cependant, pensez à rapidement faire appel à une entreprise de désamiantage si besoin.

Une alternative courante : la laine de roche

Ce produit est constitué d’une épaisse couche de laine minérale ou de panneaux rigides. Elle dispose d’une excellente performance sur un plan d’isolation thermique mais aussi acoustique. Cela en fait, ainsi, une solution très appréciée. Elle est naturellement non combustible et ne dégage pas de fumée toxique… Un avantage certains sur des concurrents comme les panneaux de polystyrènes.

De plus, la laine de roche n’absorbe pas l’humidité de l’air et dispose d’un classement non-hydrophile. Il est tout de même important d’éviter de la mouiller, même si elle récupère ses propriétés isolantes une fois naturellement séchée. Ainsi, veillez toujours à corriger des problèmes d’humidité. Ces derniers réduiront l’efficacité de votre isolant et finiront par l’abîmer.

Comment choisir son isolant pour sa maison ?

Avant tout, il est important de choisir un matériau adapté à la situation. Vous trouverez sur le marché de nombreux produits qui, à peu de chose près, disposeront de performances équivalentes. Tout dépendra de votre projet, de votre budget et surtout de l’espace dont vous disposez.

La clé d’une bonne isolation, plus que le matériau utilisé, c’est surtout l’épaisseur de votre isolant. La résistance thermique et l’épaisseur seront les facteurs clés pour la majorité des projets. Bien sûr, certains matériaux plus onéreux permettent de s’isoler efficacement, écologiquement et avec une épaisseur moindre. Des panneaux en fibre de bois, par exemple, sont souvent moins épais qu’une isolation en laine de roche ou en laine de verre… Mais le prix au m² est quelque fois deux voire trois fois plus élevé.

Un dernier point important à vérifier : l’isolation acoustique. Certains matériaux disposent d’une bonne résistance dans ce domaine, permettant ainsi d’isoler plus efficacement encore votre domicile. Si c’est un confort très appréciable, il sera important de bien se renseigner auprès de votre professionnel avant de faire votre choix. Ce dernier sera le plus à même de vous conseiller un matériau adapté à votre budget et à votre projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *