Comment s’aménager un jardin zen ? 1
0 Comments

Le jardin zen a toujours eu une place à part entière dans le cœur de celles et ceux qui aiment la nature et avoir leur propre jardin. Ce type d’aménagement est d’ailleurs souvent confondu avec le jardin japonais. Effectivement, le style zen est aussi importé du pays du soleil levant, mais il est très différent dans sa conception. Quels sont donc les éléments à mettre en place pour créer son propre jardin zen ?

Où faire son jardin zen ?

Le jardin zen a cette particularité d’être un espace de contemplation. Il n’est pas question de s’y promener au risque de l’abimer. Il doit aussi être propice à la méditation, à la détente, d’où son nom. C’est pour cela que le choix du lieu est très important. Il ne faut d’ailleurs pas hésiter à demander des conseils à un paysagiste à Colmar. Un jardin zen doit être aménagé dans un endroit intimiste et isoler d’autres éléments. Ainsi on le retrouve souvent au centre d’une maison ou dans un endroit isolé du jardin. Il est très important qu’il puisse être regardé tout en préservant une certaine intimité.

Qu’est-ce qui constitue un jardin zen ?

L’élément principal d’un jardin zen est son parterre de graviers blanc qui est ensuite travaillé au râteau pour former des courbes et des formes. L’ensemble reste très minimaliste. Quelques éléments viendront prendre place autour et au milieu des graviers. Ces derniers s’achètent dans des enseignes spécialisées. On retrouve par exemple :

  • Des morceaux de bois comme du bambou pour bien définir l’espace.
  • De pierres naturelles de différentes tailles qui se placent généralement au milieu du gravier ou dans les seuls espaces avec quelques plantes
  • Des plantes et arbres du Japon, que l’on plante sur un ilot. Quelques espèces emblématiques sont par exemple l’érable du Japon, les cerisiers, etc.

Aménager un jardin zen grâce à un paysagiste

Sans expertise ni connaissance, l’aménagement d’un jardin zen peut devenir un cauchemar et causer d’importants dégâts financiers. Ainsi, il est judicieux d’engager un paysagiste afin de jouir de résultats satisfaisants.

Véritables œuvres d’art, les jardins zen convient à la sérénité et la quiétude. Eau, rochers, pierres, lanternes, arbustes et fougères sont les principaux éléments caractérisant ce type de jardin. Cependant, il faut de l’expérience et un grand savoir-faire pour les agencer correctement. Un paysagiste-concepteur dispose des connaissances nécessaires à la conception d’un jardin agréable à la vue et où il fait bon vivre. Ce spécialiste saura quel type de plantes est à privilégier. Il connaît également les genres de meubles que l’on peut installer dans un jardin zen.

La conception d’un jardin zen doit par ailleurs suivre quelques règles strictes, propres à la culture nippone. Il est par exemple recommandé de planter des végétaux en nombre impair, car ce type de nombre est considéré comme de bon augure. Dans les jardins zen, les artifices sont également peu nombreux et le naturel est priorisé. Le mariage du végétal et du minéral doit aussi être harmonisé afin de créer une ambiance d’apaisement, de sobriété et de quiétude. Il est donc essentiel de recourir aux services d’un spécialiste en demandant un devis à un pro pour être certain de la réussite de votre projet paysagiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *