Comment le cognac est-il élaboré ?

Le cognac, un alcool de grande qualité et bien connu, se retrouve aussi en cuisine pour ses arômes qui apportent un goût plus que particulier aux aiguillettes de canard à la crème ou aux gambas flambées. Mais comment se prépare-t-il pour devenir aussi exceptionnel ? Découvrez dans cet article le processus d’élaboration du cognac, vous en apprécierez plus chaque goutte.

Où se produisent les meilleurs Cognac ?

Le Cognac obtient ses arômes particuliers selon le terrain de culture de la vigne dont il provient. Principalement cultivées dans les départements de la Charente et de la Charente-Maritime, les vignes de Cognac profitent de terrains argilo-calcaires, argileux ou sablonneux. Ces terrains avec différentes compositions donnent 6 crus principaux qui sont tout aussi excellents.

Du raisin à l’alcool

À 90 %, le raisin cultivé pour faire du cognac est de l’Ugny Blanc. Comme pour tout vin après récolte, on en retire le jus puis on y ajoute de la levure avant la mise en fermentation jusqu’à 5 jours et ainsi obtenir un alcool jusqu’à 10°. Par la suite, après deux distillations (chauffage entre 80 et 100 °C) dans des alambics, on obtient de l’eau-de-vie de cognac à 80° qui n’est pas propre à la consommation, car c’est un peu trop fort.

C’est alors à cette étape qu’entre en jeu la mise en tonneau pour le vieillissement du vin. Ce procédé sera plus ou moins long selon la qualité recherchée, mais cela va faire descendre le degré d’alcool de la boisson à 40° et lui permettre cette fois d’être consommable. Boisson alcoolique connue pour ses arômes divers, le cognac obtient toutes ses caractéristiques durant cette période de vieillissement. Maintenant que vous savez comment cet alcool de grande qualité est produit, veillez toujours à le consommer avec modération.

← Comment protéger sa moto avec un antivol ? 
Quelle lingerie pour le faire craquer au quotidien ?  →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *