Comment contrôler le train arrière ?

Dès lors que l’on dispose d’une voiture, il est important de l’entretenir régulièrement afin de préserver davantage sa “santé”. C’est pourquoi, il est indispensable d’entretenir régulièrement votre auto, dont le train arrière de votre véhicule pour plus de sécurité.

Tout savoir sur l’entretien de votre train arrière

L’entretien d’un train arrière est important pour votre sécurité et celle de vos passagers et s’assurer d’un plus grand confort lors de votre conduite.

La première étape est de contrôler les jeux dès lors votre véhicule est surélevé et installée sur des chandelles. Si un jeu est percevable, entre autres au niveau des deux axes vertical et horizontal ou que le disque bouge, cela signifie qu’il y a possibilité que le roulement soit défaillant. En second temps, il sera nécessaire de contrôler si des jeux sont présents au niveau des silentblocs. Vous pourrez ainsi tomber sur des silentblocs déficient qu’il faudra alors remplacer.

Par la suite, vous serez amené à devoir contrôler tous les points de serrage grâce à deux clés plates. Avec une grosse clé à molette, le serrage des tirants réglables devra également être vérifié, tout comme tous les points qui ont le besoin d’être serré.

Ensuite, viens l’étape du nettoyage des tirants du train arrière avec un produit spécifique pour cet usage et d’un chiffon. Il est plus pratique et agréable de travailler avec des pièces qui sont propres et entretenues. Il est aussi conseillé de nettoyer le filetage du combiné afin d’être en mesure de le modeler plus facilement pendant les réglages. Sans entretien, il est tout à fait possible que vos suspensions s’encrassent avec le temps et la corrosion.

Lorsque vous effectuez les serrages de vos tirants, marquez-les à l’aide d’un marqueur blanc afin d’être à même d’examiner si les tirants se desserrent ou non en un seul coup d’œil.

Il sera nécessaire par la suite d’ouvrir le bocal de liquide de frein afin d’être en mesure d’examiner et extirper les plaquettes de frein en ayant préalablement désassemblé l’étrier. Vous allez ainsi devoir retirer le disque : n’hésitez pas à forcer, ils sont souvent collés ! Vous pourrez de cette façon déterger le soufflet de l’étrier afin de ne pas le détériorer.

Les garages utilisent généralement des outils spécifiques pour réaliser toutes ses étapes mais cela peut tout de même être effectué. Le seul risque est la prise de temps. De cette manière, vous pourrez également retirer la rouille présente entre le disque et le moyeu grâce à du papier abrasif. Puis utilisez du papier de verre sur la nouvelle surface du disque !

Enfin, il vous suffira de monter à nouveau le disque à la place réservée et de nettoyer l’étrier ainsi que les guides de plaquette afin que tout soit entretenu. Dès lors que tout est nettoyé, il est conseillé de tout graisser avec le remontage.

Avant de reprendre la route, effectuez des essais de frein à main afin de s’assurer que les plaquettes soient bien mises en place.

← Le poêle : la solution moderne et efficace pour se chauffer au bois
Quel vêtement est adapté pour la chasse ? →

Author:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *