Comment apprendre à déguster un vin ? 

Lorsqu’on goûte des vins pour la première fois, on n’arrive pas forcément à apprécier les arômes qui sont présents et à prendre plaisir à boire les différentes sortes de vin.

Afin de pouvoir déguster une bonne bouteille de vin lors d’un repas entre amis ou avec votre famille, voici donc quelques astuces pour apprendre à apprécier un vin.

Le vin se déguste d’abord avec les yeux

La dégustation commence par la vue. Comme avec un plats gastronomique et très esthétique, la vue joue également un rôle lors de la dégustation des grands crus.

On appréciera donc les reflets du vin à travers le verre de vin qui sera placé contre une feuille ou surface blanche, dans une pièce lumineuse. Pour le vin blanc, on retrouvera des reflets blancs, argentés, verts, dorés ou même de bronze. Pour un vin rouge, on appréciera les reflets rouge framboise ou cerise ou encore tuilées.

Déguster le vin avec son odorat

Après l’avoir examiné avec nos yeux, le vin pourra être apprécié par l’odorat. Il conviendra alors de sentir le vin lorsqu’il est servi dans son verre. Il faudra d’abord aérer son vin avant de le sentir, car les premières senteurs peuvent être trompeuses comme par exemple la fameuse odeur ou goût du bouchon.

En général, le vin se sent en trois phases : la primaire, le secondaire et le tertiaire. Dans la primaire, on sentira forcément des arômes purs qui proviennent des cépages. Dans le secondaire, on retrouvera les arômes de la fermentation et dans le tertiaire les arômes provenant de l’élevage comme par exemple les vins élevés en fût de chêne.

Goûter le vin

Ensuite, vient l’étape de la dégustation du vin. C’est certainement la phase la plus importante, car c’est grâce à notre goût que nous allons vraiment apprécier le grand crus à sa juste valeur. L’acidité, le sucré et l’amertume vont se révéler dans notre bouche. Pour bien décrypter tous les arômes, il faudra faire tourner le vin plusieurs fois en bouche.

Ici, également, on peut déterminer trois phases pour la dégustation du vin : l’attaque durant laquelle on déterminera la puissance du vin, le milieu de bouche durant lequel les saveurs vont se déployer dans la bouche et la finale durant laquelle le vin peut évoluer ou persister en bouche. Bien évidemment, tout cela dépendra du fait que ce sera un vin rouge, blanc ou rosé que vous dégustez.

Bien évidemment, ce sera avec la pratique que vous arriverez a bien cerner tous les arômes, toutes les couleurs et tous les odeurs de votre vin. Cela se travaille et n’est pas évident dès le début. Alors il faudra vous armer un peu de patience et de passion. Bonne dégustation !

← Le jardin de vos rêves avec votre paysagiste en Lorraine
Bien réussir sa location sur Colmar avec des conseils adaptés →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *