Bitcoin : investir en 2019, bonne ou mauvaise idée ? 1
0 Comments

Créé en 2009 par Satoshi Nakamoto, le Bitcoin ne cesse de faire parler de lui. La cryptomonnaie est pointée du doigt par quelques critiques. Malgré ces observations, la monnaie virtuelle gagne du terrain, de la valeur et des traders. Si vous êtes encore perplexe à l’idée d’investir dans cette cryptomonnaie, découvrez ses nombreux points forts.

Profiter d’une monnaie numérique hors de toute influence

Bitcoin se définit comme une cryptomonnaie qui ne repose sur aucun État. Par conséquent, la monnaie virtuelle ne peut subir aucune influence politique de la part d’une entité centralisée. Cette absence d’influence est d’ailleurs valable d’un point de vue économique. Le Bitcoin n’est soumis à aucune régulation d’un marché financier. La cryptomonnaie suit son propre marché qui repose essentiellement sur l’offre et la demande ainsi que la quantité de transactions. En l’absence de contrôle d’entité centralisée, la monnaie virtuelle ne présente aucun risque de dévalorisation. Rappelons que sa production est établie par le code qui l’a créée. Le nombre de Bitcoin en circulation est limité à 21 millions d’unités.

Choisir une monnaie virtuelle de plus en plus vulgarisée

À l’ère où le numérique est roi, le Bitcoin demeure la seule cryptomonnaie la plus en vogue de nos jours. Elle se situe en tête la liste devant Ethereum. Nombreux sont aujourd’hui les pays qui autorisent la circulation des tokens BTC sur leur territoire. De même, les commerçants sont nombreux à privilégier le Bitcoin en guise de monnaie d’échange et d’achat de produits. Bien que d’autres cryptomonnaies aient été créées pour concurrencer le Bitcoin, celle-ci n’est pas encore prête à céder sa place dans le marché de la crypto.

Investir en toute liberté sans recourir à un tiers

L’un des avantages majeurs de l’utilisation du Bitcoin est l’absence d’un intermédiaire, en l’occurrence d’une institution bancaire pour réaliser des opérations financières. Les plaintes et les critiques à l’encontre des banques. Pour contourner le système bancaire de plus en plus centralisé et faible, Bitcoin propose ses services. La cryptomonnaie s’apparente à une vraie banque électronique que les utilisateurs peuvent gérer seuls, sans l’intervention d’un intermédiaire. L’absence de banque implique également l’absence des contraintes d’un compte bancaires, comme les frais de pénalités, les risques de découverts, les plafonds… Rappelons par ailleurs que les frais de transactions sont faibles, voire nuls.

Bénéficier d’une monnaie stable

À l’inverse d’une monnaie classique, la monnaie numérique Bitcoin réagit de manière positive face aux crises. En cas de crise politique, la valeur du Bitcoin garde son cours normal et tend même à augmenter. Pendant ce temps, les monnaies fiduciaires s’effondrent. La stabilité dont fait preuve Bitcoin encourage les utilisateurs à s’orienter vers la cryptomonnaie, ce qui accentue davantage sa stabilité. Selon les économistes, le Bitcoin a toutes les chances de devenir une valeur refuge stable, au même titre que l’or.

Profiter d’une réserve de valeur digitale

Le Bitcoin est considéré comme de l’or digital. La cryptomonnaie est en mesure de faire face à n’importe quelle crise financière. La monnaie numérique demeure la seule cryptomonnaie officiellement cotée en bourse. En décembre 2018, les contrats sur Bitcoin ont coté à la bourse de Chicago qui constitue l’un des plus gros marchés de dérivés financiers des États-Unis. En d’autres termes, le Bitcoin demeure l’unique cryptodevise officiellement certifiée par le monde de la finance traditionnelle. Cet évènement a encouragé davantage les cryptotraders ainsi que les investisseurs institutionnels à investir sur la cryptodevise.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *