À quand la carte grise digitale ?

Passeport biométrique, permis de conduire sécurisé… On nous promet également un carnet de santé numérique ou encore une carte européenne de vaccination, tandis que des Suédois expérimentent déjà le port de puces électroniques sous la peau pour différents usages. Science-fiction ou réalité, bonheur ou tragédie, progrès ou totalitarisme : les avis sont, comme on peut s’en douter, tranchés. Mais il y a en tout cas quelque chose d’énervant : être contrôlé en voiture par la police, et avoir oublié sa carte grise chez soi… Alors pourquoi pas un certificat d’immatriculation digital, auquel les gendarmes pourraient directement accéder ?

La digitalisation des cartes grises a déjà commencé

Le croirez-vous ? En fait, tout dépend de ce que l’on entend par « digitalisation ». Dans un certain sens, les certificats d’immatriculation sont entrés dans l’ère du numérique du point de vue de la demande. C’est déjà pas mal. Aujourd’hui, il n’est plus question de faire la queue en préfecture ou en sous-préfecture pour demander officiellement une nouvelle carte grise, ni d’envoyer un lourd pli postal avec chèque. L’heure est désormais favorable pour réaliser une demande pour votre carte grise en ligne !

N’ayez crainte : les nostalgiques ou les personnes non équipées peuvent encore éviter ce tout digital en se rendant chez des intermédiaires privés agréés. On n’aura plus devant soi un fonctionnaire, mais un travailleur du secteur privé. De nombreux centres de contrôle technique se sont par exemple spécialisés en la matière, profitant également du durcissement induit par les nouveaux contrôles techniques… Mais le résultat reste le même : ces prestataires de services transmettent chaque demande au service public national compétent (l’ANTS et non plus chaque préfecture)… par Internet !

Et la carte grise virtuelle ?

Eh bien ça, on ne l’a pas encore inventé. Le certificat d’immatriculation numérique ne semble pas encore être pour demain. Et avant même d’imaginer une carte grise totalement dématérialisée, on passera par une version avec puce intégrée, offrant davantage de sécurité, à l’image du permis et sa bande MRZ. On le sait, et heureusement pour nous : les choses ne changent pas du jour au lendemain, car de toute façon les populations ne suivraient pas !

← Tout ce qu’il faut savoir sur l’éveil de bébé

Author:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *