Quels sont les avantages d’une SAS ?

Une SAS ou Société par Actions Simplifiée est une forme de société assez récente que beaucoup d’entrepreneurs choisissent au profit d’une SARL ou d’une SA, car elle offre beaucoup plus de libertés et bien moins de contraintes dans sa constitution.

En effet, comme son nom l’indique, tout est plus simple dans la création d’une SAS. C’est pourquoi malgré que cette forme de société ne date pas d’il y a très longtemps, beaucoup d’actionnaires de nouvelles entreprises l’ont choisie. En quoi consiste donc réellement la SAS ?

Caractéristiques d’une SAS

Contrairement à d’autres structures juridiques, créer une SAS est très facile, car deux actionnaires suffisent pour la mettre en place. La création d’une SAS est possible si vous voulez être seul à bord, mais dans ce cas, la société deviendra une SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle).

Les actionnaires ne sont pas nécessairement des commerçants, mais doivent être juridiquement capables. Le nombre d’actionnaires maximum n’est pas fixé pour cette forme de société, contrairement au SARL qui est limité à 100.

Aucun capital minimum n’est requis pour la création d’une SAS. Du coup, il vous est possible de constituer la vôtre avec 1€ en poche, en tout cas vis-à-vis de la loi. Le montant doit être fixé par les statuts.

Pourquoi créer une SAS ?

Les avantages que proposent une SAS comparé à une SA ou une SARL sont non négligeables. Déjà, le nombre d’actionnaires minimum est un très bon point, car pour une SA, il faut au moins réunir 7 actionnaires pour pouvoir mettre en place la société. Visitez ce site.

Un commissaire aux comptes n’est pas requis pour une SAS du moment que la société ne dépasse pas quelques seuils. Tout d’abord, le nombre total de salariés ne doit pas être supérieur à 20. Le chiffre d’affaires HT doit être inférieur ou égal à 2 000 000€, et enfin le total du bilan ne doit pas dépasser les 1 000 000€.

Par ailleurs, il n’y a pas de capital minimum requis, contrairement au SA qui ne doit pas être inférieur à 37 000€. Pour tous les jeunes entrepreneurs, créer une SAS reste le meilleur moyen pour démarrer un business.

En aucun cas une SAS ne peut faire un appel public à l’épargne, ce qui lui permet d’éviter les risques financiers, même si elle peut ne pas faire des placements pour des marchés financiers intéressants.

Une aubaine pour les actionnaires et les dirigeants

Les modalités de fonctionnement de l’entreprise sont définies par les associés lors de la rédaction des statuts. Ces derniers bénéficient donc d’une très grande liberté, puisqu’ils déterminent leur méthode de travail. Ils ne sont d’autant responsables que de leurs propres apports. Ces derniers doivent être en nature ou en numéraire. Cliquez ici.

Le directeur de la SAS peut être une personne physique ou morale. Le principal dirigeant de la société est affilié au régime général de la Sécurité Sociale. Tous les autres dirigeants de la SAS quant à eux, bénéficient d’une protection sociale. Les cotisations sociales ne seront versées que s’il y a rémunération.

A la différence de la rémunération du président SA, celle du dirigeant SAS n’est pas rendue publique. Créer une SAS est donc la meilleure option pour ceux qui recherchent plus de liberté dans l’exercice de leurs fonctions. C’est pour cela que certaines SA sont maintenant devenues des SAS.

← La révolution digitale avec la pratique de la gym
L’emailing et les sms marketing au service de votre entreprise →

Author:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *