La création d’une activité de traiteur vous tend les bras

Contrairement aux idées reçues, il n’est pas si facile de se lancer dans ce secteur puisque vous devez jouir d’une solide expérience. Il est aussi judicieux de suivre un cursus spécifique afin d’enthousiasmer vos clients avec des mets finement préparés.

La restauration commerciale génère un CA confortable en France

La préparation des repas par les professionnels est une activité qui rencontre un vif succès depuis quelques mois. Par conséquent, les traiteurs sont de plus en plus nombreux à se former afin de vous accompagner dans toutes vos démarches. Il faut noter que le secteur de la restauration commerciale se porte très bien sur le sol français. Pratiquement 500 000 salariés évoluent dans ce domaine pour un chiffre d’affaires de 50 milliards d’euros selon les statistiques de la DGCCRF.

Un CAP et un BEP sont essentiels pour un futur traiteur

Comme c’est le cas pour tous les métiers de bouche, les traiteurs doivent suivre une formation professionnelle avec par exemple un CAP et un BEP, mais le point le plus important est sans aucun doute dédié aux finances. Impossible de se lancer dans une telle activité sans un plan très précis, car les dépenses seront colossales avec le camion frigorifique, la chambre froide, les matières premières…

Des traiteurs récompensés à Lyon

Généralement, pour débarquer dans ce marché, vous devez obtenir plusieurs centaines de milliers d’euros. Par conséquent, réfléchissez avec la plus grande minutie à votre business plan afin de ne pas être ciblé par un échec et grâce à votre expérience, votre qualité pourra être reconnue. Vous serez peut-être à la place des Vosgiens qui ont été récompensés en Janvier dernier à Lyon.

← Le logiciel de la gestion de votre flotte débarque même sur votre mobile
C'est quoi une société Offshore ? →

Author:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *